Histoire :
Granius ou Graniaco, l’histoire hésite sur le nom mais assure que Granieu reste longtemps un petit village de modestes cultivateurs.
Sur ses 373 ha, dont 185 de marais, le Rhône s’étant retiré, les cultures sont très variées : blé, avoine, orge, chanvre, maïs, tabac. On élève quelques vaches, des boeufs ou des chevaux pour les gros travaux et les vignes s’agrippent au coteau des Jayères. Les marais sont exploités : pâturages pour les vaches que l’on emmène « en champ », lèche pour la litière des écuries. On extrait la tourbe, même si le combustible est médiocre mais apprécié faute de mieux.

Le 19 juin 1545, Antoine Gratet achète les terres et la Seigneurie du lieu et jusqu’à la révolution de 1789, le village appartient à cette illustre famille. En 1848 la commune compte une dizaine de peigneurs de chanvre.

A la fin du 19e siècle, Granieu compte trois moulins très renommés et une scierie qui tournent avec les eaux de la Bièvre et les ruisseaux affluents.

A partir de 1942, commencent les travaux d’assèchement des marais : creusement de canaux, déviation de la Bièvre, remembrement et construction de nouvelles routes. Le travail de la terre se transforme avec l’arrivée des tracteurs et des nouveaux matériels agricoles. La Bièvre est déviée dans un grand canal, les marais asséchés perdent roseaux et « cannes d’or » mais deviennent une grande plaine où le maïs est cultivé avec succès.

Aujourd’hui, la culture du tabac a disparue et les vignes n’occupent plus guère de terres, cependant la commune conserve une vocation agricole : lait, élevage de bovins, ovins, volailles, vin.

Notre petit village est animé par des associations : le Comité des Fêtes qui organise 4 manifestations par an, un club de gym avec 4 cours hebdomadaires de gym d’entretien, gym tonique et pilâtes ; un atelier de couture qui se réunit une fois par semaine ainsi qu’un club du 3e âge qui se rencontre également une fois par semaine.

Sur les 15-20 dernières années, Granieu a vu l’arrivée de nombreux nouveaux habitants, nous comptons 510 Granieulands et Granieulandes au dernier recensement.

Le nouveau quartier au lieudit « La Ville » s’est bien étendu avec de nombreuses constructions ces dernières années et a changé l’aspect de notre petit village.

Un peu de Géographie :
L’altitude moyenne de Granieu est de 250 mètres environ. Sa superficie est de 3.73 km². Sa latitude est de 45.601 degrés Nord et sa longitude de 5.587 degrés Est.
Les villes et villages proches de Granieu sont :
Aoste (38490) à 2.02 km,
Chimilin (38490) à 2.75 km,
Corbelin (38630) à 3.34 km,
Les Avenières (38630) à 4.41 km,
(Les distances avec ces communes proches de Granieu sont calculées à vol d’oiseau )

Photo aérienne 1950_Granieu Nord
Photo aérienne 1950_Granieu Sud

Pour connaître la population de Granieu

Retrouvez le détail du dernier recensement sur le site de l’INSEE.

L’évolution du village selon les données chiffrées recueillies par l’INSEE lors des différents recensements : Nombre d’habitants, compositions des ménages, des familles, population active, etc….

https://www.insee.fr/fr/statistiques/2011101?geo=COM-38183#chiffre-cle-1

Menu